L'Hypnose Ericksonienne utilisée en Sexologie  ou Sexohypnose

 L'hypnose peut être utilisée en Sexologie, on l'appelle alors la Sexohypnose.

Vous trouverez ici plusieurs exemples de troubles sexuels traités par l'hypnose.

 

                                                                                                                                                                                                                                                                       

Pour plus d'infos sur la Sexologie, voici mon site dédié:             http://www.sexologuevar.com/

 

L'hypnose que je pratique est dite Ericksonienne ou conversationnelle; cela signifie que le patient est conscient tout au long de la séance d'hypnose et donc acteur de son changement. 

 

 

En résumé, l'hypnose peut être utilisée pour:

- le vaginisme (cliquez ici)

- l'absence d'orgasme

- les troubles érectiles (cliquez ici)

- l'éjaculation précoce (cliquez ici)

- l'aversion de la sexualité

- les troubles de la libido, la baisse de désir (cliquez ici)

- des traumatismes liés à la sphère intime (cliquez ici)

- la perte de contact avec son corps

- un héritage parental entravant la sexualité

- des croyances néfastes à l'épanouissement sexuel ou intime

- une addiction à la pornographie

- la peur de l'accouchement (cliquez ici)

....etc (cliquez ici)

 

Plus en détails:

 

L'hypnose est intéressante par exemple lors de baisse de désir sexuel, de vaginisme, de troubles de l'érection, d'absence d'orgasme, d'aversion envers la sexualité, d'addictions sexuelles ou pour ancrer de nouvelles aptitudes corporelles acquises lors de la sexothérapie (par exemple en soutien du traitement de l'éjaculation précoce)

ou plus généralement lors de mauvaise gestion des émotions, d'égo fragile, de blocages, de traumatismes non résolus, pour couper le lien avec quelqu'un, car tout cela peut  entraver l'épanouissement tout court et donc l'épanouissement sexuel ...

 

L'hypnothérapie peut être pratiquée par exemple lors de perte de contact avec son corps en recréant un lien entre corps et esprit. Ce lien est essentiel puisque nous ne pouvons réguler nos émotions sans être connectés à notre corps. Car une émotion se situe entre le corps et l’esprit: une émotion se traduit toujours par l'apparition de modifications physiques ET de contenus mentaux. Le but étant de retrouver une écologie corporelle dont l’esprit a besoin pour se réguler.

 

L'hypnose peut faire taire les peurs (peur de la sexualité ou peur de certaines pratiques par exemple), elle peut mettre à distance les colères, la tristesse... pour une meilleure gestion des émotions.

 

Ou bien pour couper les ponts avec une personne toxique pour vous; pour éliminer la souffrance d'un lien parental néfaste, pour faire le deuil d'une relation passée qui empêche de se tourner vers des relations à venir...

 

L'hypnothérapie permet également de modifier un souvenir traumatique... pour se permettre de vivre sa vie intime pleinement. De plus, nul besoin d’expliquer son trauma, au contraire d’une psychothérapie. Je n’ai pas besoin d’avoir les détails ; votre inconscient les connait et nous l’aideront ensemble à les mettre à distance, pour enfin en être libéré.

 

Certaines croyances que nous avons sur la sexualité peut limiter notre épanouissement (par exemple "le sexe, c'est sale" ou "dégradant", "la masturbation, c'est un péché"...) Grâce à l'hypnose, nous pouvons modifier ces croyances en nous. 

 

Elle sert également dans le renforcement du Moi. Ou bien d’autres choses encore !

 

L'hypnose Ericksonienne est orientée vers la solution et fait donc partie  des thérapies brèves.

 

La clé est en vous !