Remèdes contre les attentats: instant présent, bonheur et plaisir !

Contre les émotions négatives environnantes de ces jours sombres, comment pouvons nous réagir ? Chaque choc peut être pris de deux manières, de plein fouet ou...


J’écris cet article quelques jours après le vendredi 13 novembre, toute chamboulée par ces tueries.

 

Contre les émotions négatives environnantes de ces jours sombres, comment pouvons nous réagir ? Chaque choc peut être pris de deux manières, de plein fouet en nous laissant déborder de pensées et d’émotions négatives comme la peur, la colère ou bien en prenant de la hauteur et en nous demandant ce que nous pouvons retirer de cela. Comme a dit Einstein « derrière chaque difficulté, il y a une opportunité »

Alors, j’ai envie de vous parler d’instant présent, de bonheur, de plaisirs, voire d’orgasmes !

La vie a des droits ! Le plaisir a des droits ! Et pour tous ! Et tout cela est possible uniquement dans le présent et non dans une projection aléatoire du futur.

 

Savourez la vie, car elle nous est offerte chaque jour, ce n’est pas un dû.

 

Jouissez simplement de la nature, du soleil, du feu dans la cheminée, de vos plats, juste en pleine conscience. Jouissez des bénéfices immédiats de vos actions, et des bénéfices futurs que vous en retirerez. Prenez le temps d’être à l’écoute de votre corps qui vous envoie des messages, positifs à apprécier et négatifs comme une alerte à modifier quelque chose.

 

Et surtout aimons nous car que vaudrait le bonheur s’il ne pouvait se partager ?

La générosité fait partie de ces actions qui nous apportent à la fois des bénéfices immédiats et des bénéfices futurs. A souligner que la générosité n’est pas uniquement le fait de donner, la générosité comprend aussi le recevoir. Car savoir recevoir permet à l’autre de nous rendre heureux et donc le rend heureux. Alors recevoir aussi bien que donner est un acte de générosité.

 

Par extension, pour ceux qui n’atteignent pas le plaisir ultime dans l’intimité, qu’ils soient homme ou femme, l’atteinte de l’apothéose du plaisir pourrait être un objectif, objectif peut-être même en rébellion contre ces tentatives de restriction de nos libertés !

 

Une fois la ou les cause(s) identifiée(s), grâce à la sexothérapie, le changement s’opère grâce à des exercices sexologiques alliées à des séances d’hypnose.

 

« Pour connaître la joie, il faut partager. Le bonheur est né jumeau »

 

Aline Baridon

Thérapeute en Sexologie et en Hypnose Ericksonienne dans le Var

 

Article paru dans le journal Lou Nistoun de décembre 2015

Écrire commentaire

Commentaires : 0